Le groupe industriel expert de la protection des matières sensibles et dangereuses avec des conditionnements sur mesure depuis 1833.

Actualités

• Tournaire > Actualités > Chez Tournaire nous nous organisons pour vivre sur le long terme avec le risque sanitaire. Grasse le 29 avril 2020.

Actualités 25 mai 2020

Chez Tournaire nous nous organisons pour vivre sur le long terme avec le risque sanitaire. Grasse le 29 avril 2020.

Jeanne Lions
DAF et DSI chez TOURNAIRE depuis 20 ans.
Responsable de la cellule de crise.

Quels sont les enseignements de cette période ? 

Le bilan de cette période est que grâce à l’implication de l’ensemble des collaborateurs nous avons été capables de mettre en place les conditions qui nous ont permis de continuer l’activité. Là, c’est collectivement que nous devons remercier l’ensemble des collaborateurs présents. Présents physiquement mais aussi moralement en maintenant un climat serein.

Le bilan, c’est aussi que nous ne pouvons jamais prévoir l’avenir, heureusement ou malheureusement et plus que jamais, l’important pour une entreprise est de faire preuve d’agilité et de réactivité, de savoir remettre en question tous les plans pour s’adapter à l’environnement économique, environnemental ou social. C’est notre raison d’être.

Il est maintenant nécessaire de prendre en considération cette variable qui est aujourd’hui le COVID 19 mais qui peut être demain un autre virus. Chez Tournaire nous devons mettre en place des structures et des moyens pour vivre à long terme avec ce risque sanitaire, tant en interne que dans nos échanges quotidiens avec nos clients ou fournisseurs. Nous devons nous armer pour lutter contre toute attaque future et être en mesure de pouvoir réagir le plus vite possible.

Qu’est ce que l’après confinement pour Tournaire ?

Chez TOURNAIRE nous n’avons pas connu de rupture d’activité. Nous avons connu une baisse d’activité et un taux d’absentéisme important. Il n’y a pas d’après confinement dans l’entreprise mais un après confinement dans la société. C’est lorsque nous réintègrerons les salariés aujourd’hui absents que nous serons obligés de reprendre l’ensemble des préconisations sur la distanciation et les mesures barrières. Ce qui nous oblige aussi à communiquer en permanence pour permettre à l’ensemble de nos collaborateurs d’agir correctement face à cette menace qui malheureusement va perdurer surement de longs mois.

 

Quels conseils donneriez-vous à vos confrères de la région ? 

De ne pas hésiter à communiquer et partager ensemble et de s’appuyer sur les conseils de nos chambres syndicales qui sont de précieux collecteurs et transmetteurs d’information.