Le groupe industriel expert de la valorisation des matières premières naturelles, avec des équipements et des conditionnements sur mesure, depuis 1833

Actualités

• Tournaire > Actualités > Adapter les compétences aux nouveaux enjeux économiques et industriels : une préoccupation constante chez Tournaire

Actualités 2 juin 2015

Adapter les compétences aux nouveaux enjeux économiques et industriels : une préoccupation constante chez Tournaire

Rester leader de son secteur d’activités n’est pas simplement une question de moyens techniques, même s’il est important de maîtriser les dernières technologies disponibles ; faire la course en tête de son secteur, c’est d’abord être capable d’anticiper les évolutions de son marché et d’être en mesure, en permanence, de répondre efficacement aux attentes de celui-ci.
Cette capacité d’anticipation et d’adaptation repose, en grande partie, sur une évolution permanente des compétences internes et la mise en œuvre de programmes de formation internes et externes, en continu.

Consciente de ces enjeux, nous avons, chez Tournaire, mis en place plusieurs initiatives :

Tout d’abord, depuis 2009, l’École Interne Tournaire qui repose sur le volontariat et a pour objectif de transmettre le savoir-faire d’une génération à l’autre, de favoriser le développement des salariés, de permettre l’accès aux différents niveaux de qualification professionnelle et de maintenir l’emploi. A titre d’illustration, lorsque nous accueillons un opérateur de fabrication sur nos lignes de production d’emballages en aluminium, le salarié suit un parcours de formation interne sur plusieurs mois, à l’issue duquel nous lui délivrons un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM).

L’Ecole Interne en quelques chiffres, ce sont 10 salariés formateurs en interne, 32 salariés formés en interne et 20 CQPM délivrés dans le cadre des parcours de formation.

 

Ensuite, le Tutorat est fortement encouragé et développé au sein de l’entreprise : il s’agit principalement de :

  • faciliter la coopération intergénérationnelle : le plus jeune salarié a 19 ans quand le plus âgé en a 62 ;
  • intégrer rapidement et efficacement les nouveaux arrivants : 9 nouvelles embauches sous contrat à durée indéterminée au cours des 12 derniers mois ;
  • transmettre et partager les valeurs de l’entreprise : un esprit pionnier, une expertise pour des productions sur-mesure ; un attachement indéfectible à la notion de service ; la prise en compte des aspects environnementaux mais aussi Qualité et Sécurité
  • formaliser les savoir-faire du métier ou d’une activité et les transférer : par exemple ceux des chaudronniers ou encore de nos techniciens méthodes ;
  • organiser des dispositifs de transferts pour éviter la perte de compétences qualifiées de « sensibles ». C’est précisément l’objet d’un projet interne intitulé « pérennité des savoirs et des savoir-faire ». Ce projet vise à mettre en place des plans d’action pour transmettre les compétences et les expertises, en priorité sur nos métiers stratégiques et en tension.
  • Enfin, la Formation Professionnelle c’est aussi un investissement important chaque année. En 2014, l’entreprise y a investi près de 4 % de la masse salariale.

 

 

QSE_gestion-des-competences2

Toutes ces actions s’inscrivent dans une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) qui constitue pour Tournaire un outil d’anticipation de ses besoins en effectif et en compétences et de développement de sa compétitivité. C’est une opportunité, tant pour l’entreprise que pour ses salariés, d’anticiper les évolutions technologiques, industrielles, démographiques et organisationnelles afin de pouvoir relever les grands défis de demain : défi technologique, défi démographique, défi de la globalisation de l’économie, défi de l’écologie et du développement durable.