Le groupe industriel expert de la valorisation des matières premières naturelles, avec des équipements et des conditionnements sur mesure, depuis 1833

Actualités

• Tournaire > Actualités > La passion de gérer des machines complexes

Actualités 26 novembre 2019

La passion de gérer des machines complexes

Stéphane Woloszyn travaille au sein de la maintenance chez Tournaire depuis 24 ans.  Il est responsable des TMRS ( technicien de maintenance responsable de secteur) et également coordinateur de maintenance. 

 

Combien y a t’il de machine à superviser ?  

Aujourd’hui le parc machine s’étend en plusieurs secteurs : le parc emballage aluminium et le parc emballage plastique. Nous sommes responsables de toutes les machines et de toutes les infrastructures qui peuvent toucher de près ou de loin ces machines. Nous avons un parc qui va s’étendre sur environ 300 machines qui sont plus ou moins grosses donc c’est difficile à quantifier en machine mais plutôt en quantité d’équipement. 

 

Combien de bidons sont produits chaque jour ? 

Le nombre de bidon par jour est difficile à donner comme ça. Aujourd’hui ces machines ont plusieurs types de bidons à produire et les cadences machines sont différentes les unes des autres. Nous en avons certaines qui peuvent produire 60 pièces par minute et d’autres qui ont des cycles beaucoup plus longs et qui fabriquent une pièce par minute. Nous avons des parcs machines réellement différents entre eux.

 

Comment s’organisent vos journées ? 

Nos journées s’organisent de plusieurs façons avec deux axes. D’abord les pannes qui sont à gérer en priorité et ensuite un rôle de TMRS qui est plus en retrait et qui est là pour gérer la problématique sur l’analytique, la maintenance préventive pour servir au mieux nos clients.

 

Qu’est ce qui vous plaît le plus dans votre métier  ?

La complexité de mon métier chez Tournaire : aujourd’hui on touche tous les domaines aussi bien en électrique, automatisme, hydraulique… nos machines sont très complexes. Aujourd’hui on a des machines assez vieilles et des machines tout à fait récentes. Tournaire s’investit complètement sur la nouvelle vague avec les nouvelles technologies donc au jour le jour on vit avec des machines neuves. 

 

Quels sont les challenges que vous avez eus à surmonter ? 

Nos challenges sont plus ou moins quotidien avec toutes les pannes à résoudre donc la panne d’aujourd’hui est un challenge. Les challenges sont aussi en rapport à un gain de productivité pour nos machines et nos moyens de production. Essayer de gagner un point de productivité est important pour notre entreprise.  

 

Pourquoi rejoindre Tournaire ?

C’est une entreprise vive, pleine d’expérience. Aujourd’hui on peut pleinement s’épanouir dans l’entreprise, c’est une entreprise qui est vraiment active et dynamique et donc c’est une entreprise qui est professionnellement riche. 

 

Pourquoi être resté chez Tournaire après toutes ces années ? 


Depuis 24 ans je ne suis jamais parti car j’ai vraiment touché à tout le cœur de métier de l’entreprise par rapport à la maintenance. Aujourd’hui j’apprends encore et j’apprends toujours. L’entreprise est très facile à vivre et reconnaissante. Je me sens bien chez Tournaire.