Le groupe industriel expert de la valorisation des matières premières naturelles, avec des équipements et des conditionnements sur mesure, depuis 1833

Actualités

• Tournaire > Actualités > L’Aluminium, un matériau d’avenir pour les emballages recyclables

Matériaux Process & matériaux 17 janvier 2020

L’Aluminium, un matériau d’avenir pour les emballages recyclables

Les préoccupations d’avenir influent sur le choix des utilisateurs finaux de produits emballés. Nos clients des industries alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques s’en préoccupent également. Souvent décriée en premier lieu, la nécessité des emballages n’est certes pas remise en cause, mais leur impact sur l’environnement est de plus en plus étudié.

L’aluminium, en tant que métal, peut être recyclé indéfiniment, sans aucune détérioration de ses qualités techniques : c’est un matériau permanent. Ressource abondante, son extraction initiale nécessite de moins en moins d’énergie (70% de moins en 50 ans). Contrairement aux autres matériaux, l’aluminium peut être fondu et réutilisé sans limitation du nombre de cycles, et ne nécessite que 5 à 10% de l’énergie initiale pour être refondu (four à environ 800°C).

Selon les applications (automobile, bâtiment, emballage..) et les pays, 50 à 70% des flux d’aluminium sont déjà recyclés. Pour l’emballage, les parties métalliques sont très faciles à extraire du flux des déchets ménagers. Ils sont récupérables automatiquement par tri au courant de Foucault.

Les emballages en aluminium manufacturés chez Tournaire présentent ainsi un profil très avantageux : produits 100% à partir d’aluminium pur à 99,5% ou 99,7%, les bidons des gammes 9M6 802 835 O 220 T4 +45M et les boites CC sont attractifs pour les recycleurs, d’autant plus lorsqu’il est compacté (ex : comme nous le faisons avec la COPEX, sur nos rebuts de production, env.20% de l’aluminium transformé dans l’atelier). Pour les autres gammes, incluant des éléments non-métalliques (ex : Système Plus avec manchon, bague plastique, vernis), le recyclage des produits est aussi possible dans d’autres mesures, le niveau de pureté de l’aluminium étant plus faible.

Nos développements privilégient la réduction de la partie plastique lorsque possible.

L’Analyse de cycle de vie (ACV) montre que pour 3 des 10 paramètres environnementaux les plus importants, un bidon aluminium recyclé au moins une fois présentait un profil plus intéressant qu’un bidon plastique équivalent, souvent incinéré (1L25 +45 et 12L500 +62).

Nos clients et futurs clients déjà attachés à l’aluminium, matière noble, légère, inerte et à nos bidons monoblocs solides et performants, pourront être confortés dans leur choix en intégrant ces avantages environnementaux qui rendent le cycle de vie global de leurs produits plus vertueux.